retour à l'accueil
Interface d'entrée audio
(mixer audio extensible)
interface audio
C'est une interface d'entrée audio que j'ai fabriquée pour augmenter la capacité d'entrée audio du Mac. Elle peut cependant être utilisée sur n'importe quel système informatique ou audio qui nécessite une extension du nombre d'entrées.

De gauche à droite :
- Un jack 6,35 stéréo
- 2 paires RCA gauche / droite, ces 3 entrées avec un gain unitaire (= non-amplifié)
- Un jack 6,35 avec un gain de 10dB pour les signaux de faible amplitude (micro par exemple).
Ces connecteurs attaquent un simple préampli stéréo à faible bruit monté en additionneur (mixeur), et la sortie est connectée à l'entrée audio du Mac par un jack 3,5 stéréo.
Le schéma électronique est simple, fiable et de bonne qualité,

Schéma ultra-simple donc ultra-fiable : aucun condensateur dans le trajet audio, ce qui exclut toute oscillation ou perte de fréquence. Un bête additionneur inverseur de base mais très efficace.

Le circuit intégré (double A.O.) est tout de même choisi dans la gamme adaptée à l'audio : TL072 ou NE5532. Des résistances à couche métallique donnent aussi de meilleures performances,  car elles présentent un très faible bruit de fond.

L'alimentation doit être le plus symétrique possible, avec des valeurs allant de ±3v à ±18v.

Le schéma représente 1 canal, l'autre est identique.
mixer
typon Voici le plan d'implantation des composants et le typon. Tel qu'il est sur le dessin, toutes les résistances sont de 22 kΩ et le gain est donc de 0dB.
A l'usage, j'ai modifié les valeurs des résistances pour obtenir un léger gain : la résistance de contre-réaction est de 270 kΩ et celles des entrées est de 100 kΩ pour les 3 entrées à faible gain (8,6dB), et de 51 kΩ pour l'entrée à gain plus élevé (14dB). C'est ce cas de figure qu'exprime le schéma.
intérieur vu de l'arrière

intérieur vu de devant
Un seul circuit intégré, le TL072, qui est chargé d'additionner les signaux provenant des différentes prises. A l'arrière, l'alimentation ultra-simple également : un transfo, un pont de diodes, un condensateur.
Un petit plus pour "customiser" au maximum :

1/ on peut ajouter autant d'entrées que souhaité. le signal de sortie vaudra toujours la somme de toutes les entrées.

2/ Calcul de gain pour chaque entrée : G= 20 log(Rs/Re)
 où Re est la valeur de la résistance d'entrée et Rs celle de la résistance de sortie (de rétroaction)

Quelques exemples ci-contre pour vous éviter le calcul, toujours avec Rs = 270kΩ et en prenant des résistances facilement disponibles de la série E12 :
Re (en kΩ) G (en dB)
270 0
220 1,7
180 3,5
150 5,1
120 7
100 8,6
82 10
68 12
56 13,7
47 15
39 16,8
33 18,2
27 20

retour à l'accueil